top of page

Madeleine TEZENAS du MONTCEL

Carlos GARDEL

Bronze à patine mordoré. Signé TM, daté 2002 au dos en bas; 25 x 20 cm;

Sur socle en marbre vert.


Bronze madeleine tezenas du montcel

Madeleine TEZENAS du MONTCEL (1936), sculptrice


À 87 ans, Madeleine Tezenas du Montcel, sculptrice, est toujours à la tache. Si elle continue d’admirer Camille Claudel, "qui a su dépasser le maître Rodin", son exemple en la matière reste Giacometti, actuellement présenté au Musée des Abattoirs de Toulouse. Elle dit de lui : "personne n’a su comme lui représenter l’espace. C’était un artiste de «tripes», pas seulement d’idées".


Sculptrice de l'Air et de l'Espace, de Jean-Paul II, De Gaulle...


Pourtant rien ne prédestinait Madeleine à devenir sculptrice. Malgré une famille d’artistes et les cours suivis aux Beaux-Arts de Paris puis de Rome, c'est sa rencontre avec André Turcat, alors pilote du Concorde, qui va décider de sa voie. En effet, cherchant des sculpteurs pour l’exposition de Saint-Exupéry et ses œuvres ayant séduit la famille, s'en suivront d'autres ... et celles de tous les pionniers de l’aviation. En 1992, Madeleine deviendra le sculpteur officiel de l’Air et de l’Espace.


Puis sa notoriété fera le reste et ce sera aussi la Sculpture de Jean-Paul II, le buste de Charles de Gaulle avec sa fille Anne commandé pour les cent ans de la naissance du Général.


Infatigable , elle poursuit toujours son travail.

Comments


bottom of page