Théophile, Alexandre STEINLEN

Portraits x 2 de Jeanne Marguerittes HUGO à l'âge de 6 ans.

Pastels noir et blanc sur carton. Signés. Début XXe.

33 x 25 cm et 33 x 26 cm

Provenance: Achetés directement à Marguerites HUGO par antiquaire Jean B.en 1971 qui le certifie

sous signature et cachet.


Théophile, Alexandre STEINLEN (1859-1923)

Peintre, dessinateur, étudie la théologie à l'Université de Lausanne pendant deux ans, puis en 1879, se tourne vers l'art, suivant une formation au dessin d'ornement industriel à Mulhouse, chez Schoenhaupt3, avant de s'installer à Paris.

Pratiquera de préférence le dessin et le pastel pour dépeindre la vie quotidienne de la rue et ses petits métiers. Le réalisme de ses dessins a inspiré certaines œuvres de Jean Peské, ou les débuts de Pablo Picasso. Il développe également une œuvre gravée, reprenant les mêmes thèmes que ses dessins, ou en y mêlant la politique, comme dans les lithographies par lesquelles il illustre les malheurs de la Belgique et de la Serbie en 1914-1918.

Mais ce sont surtout ses affiches qui, comme celle de la Tournée du Chat noir, sont à l’origine de sa popularité. Il pratique aussi la sculpture sur le thème des chats. Il illustrera également des ouvrages littéraires, comme la refonte en 1903 des Soliloques du Pauvre de Jehan Rictus, et collabore à divers journaux humoristiques et il fondera en 1911 avec Jean-Louis Forain et Charles Léandre Les Humoristes.