Léo LELEE (1872-1947)

Les ALYSCAMPS.

Dessin au lavis d'encre et fusain.Signé en bas à droite. 41 x 56 cm

Cadre bois et sous verre.

Enchères "Morceaux choisis" du Samedi 19 Juin 2021 à 14H30.


Léo LELEE ( 1872-1947)

Peintre provençal, illustrateur, dessinateur, affichiste et décorateur, qui se disait modestement « imagier ».

Léopold Lelée naît en 1872 en Mayenne. Formé à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs et à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. Il se destine d’abord aux Arts appliqués et se spécialise dans les illustrations, affiches, représentations de costumes et décoration. Ses affiches aux lignes épurées connaissent le succès ( Folies- Bergère).

A l’occasion d’un bal des Quat'z'Arts, un Arlésien, ancien camarade des Beaux-Arts devenu aquarelliste et sculpteur, Gaston de Luppé, lui vante son pays, les costumes des femmes, le soleil et toute la féérie des Alpilles. L’accent provençal de son ami le convainc et Lelée l’accompagne en Arles, ville qui a envoûté Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Pablo Picasso..

Léo Lelée a trente ans. Il ne quittera plus l’Arlésie. Dès 1902, il réalise de nombreuses aquarelles sur la vie de la cité et ses premières estampes dont Les Lices d’Arles, La Fête Virginale, Les Taureaux, La Procession aux Baux

Deux collaborations vont faire sa notoriété et lui permettre d’illustrer d’autres auteurs français ou étrangers.. Il fait d’abord la rencontre de Frédéric Mistral, l’écrivain et poète provençal, fondateur du Felibrige et prix Nobel de littérature en 1904 pour son œuvre Mirèio. Mistral veut sauver le patrimoine provençal qui, au début du 20e siècle, est délaissé par les jeunes au profit de la mode parisienne. Il a fondé en 1896 le Museon Arlaten dépositaire de l’ethnographie provençale.




#leolelee #arles #provence #galeriearles #arlesiennes #arenesarles #alyscamps #traditionsprovencales #museeprovencal

#auction #arlaten