top of page

Armand COUSSENS (1881-1935)

Contrebasse, timbale, pupitre, haut de forme et cortège...

Eau-forte sur vélin, 28 x 19 cm

Signé au crayon en bas à droite.

Plaque 17,5 x 12 cm. Feuille : 28 x 19 cm


> Prochaine vente aux enchères 18 novembre 2023


Armand Coussens gravure


Armand COUSSENS (1881-1935), peintre-graveur


Armand Coussens est un peintre- graveur né dans le Gard en 1881 où il décèdera en 1935.

Après l’école des Beaux-arts à Nîmes, il se rend à Paris pour tenter le prix de Rome et restera dans la capitale de 1900 à 1907. Il y fréquenta les artistes de renom de l’époque et commence à exposer dans des grandes salles comme l’hôtel Drouot. Puis, il repartira à Nîmes où il devient professeur de dessin en 1908.


L'Art de la gravure


À compter de 1912, Armand Coussens se lance activement dans la gravure. Il pratique l'eau-forte, le vernis mou, l'aquatinte en noir et en couleurs, produit quelques lithographies et monotypes. Son œuvre gravée compte 208 pièces originales dont certaines sont encore peu connues. Il tirait ses épreuves sur sa propre presse, héritée de son premier imprimeur, Vernant. Il cessera de graver en 1933. Ses maîtres en la matière sont Rembrandt, Charles Meryon, Honoré Daumier et Gustave Doré.

Sa renommée en tant qu’aquafortiste s’étendra jusqu’aux musées de New York, Tokyo, Londres… mais son art lui fut fatal : il décédera en 1935, atteint par les vapeurs nocives de l’acide nitrique qu’il utilisait pour ses plaques à graver.

Comentários


bottom of page